Twister, en aluminium ciselé couleur titane. Ø 45 x H 34,7 cm. 2700 €.

Aujourd’hui encore, on considère que pour être efficace, une hotte doit être à évacuation. Certes, une hotte à recyclage, qui ne rejette pas l’air vicié à l’extérieur mais le filtre, ne fonctionne correctement que si le filtre à graisse n’est pas encrassé et le filtre à charbon, désodorisant, est régulièrement changé (toutes les 300 h). Ce qui est rarement le cas. Du coup, mal entretenue, la hotte à recyclage perd en efficacité, devient bruyante et n’est plus utilisée. Pourtant, à l’heure des maisons BBC et de la RT 2012, évacuer des brassées d’air chauffé pour cuire une omelette est tout simplement aberrant.

D’où l’intérêt de la nouvelle hotte proposée par Falmec qui, en utilisant le principe de l’ionisation (sans aucune diffusion d’ozone), réinvente le principe du recyclage d’air : les odeurs de cuisson sont éliminée jusqu’à 95 %, et l’air est purifié et assaini par un rééquilibrage ionique, créant un environnement purifié. De plus, la hotte peut, en dehors des périodes de cuisson, assurer un traitement de l’air en continu grâce à un capteur qui détecte la présence de COV, déclenchant une filtration.

Dotée d’un moteur de 450 m³/h au lieu de 600 à 1000 m³/h pour une hotte à évacuation efficace, et de quatre vitesses, celle-ci consomme moins d’électricité et, parce qu’elle ne nécessite aucun raccordement à un conduit d’évacuation, elle s’installe n’importe où, simplement suspendue par quatre filins d’acier. Elle est équipée de filtres à graisses classiques (entrée de la hotte) et, en sortie, d’un filtre charbon et zéolite, chargé de capter les odeurs résiduelles et la vapeur d’eau, d’une durée de vie de 2 ans.

Haut de gamme, la collection E.ion de Falmec comprend huit modèles ultra-design, jouant avec les matériaux (céramique, verre, aluminium…). Les prix sont compris entre 2530 € et 3220 €. Plus d’infos ici.